Cinéma - Soutien au scénario - Aide à la réécriture

Investissement

Centre National du Cinéma Mise à jour le 3 octobre 2019
Partager sur :

Présentation du dispositif

  • Dans le cadre des aides sélectives à la production de films de long métrage, des subventions sont attribuées pour la réécriture de scénarios.
  • L'aide à la réécriture est destinée à des projets présentés sous la forme d'un scénario (continuité dialoguée) pour lesquels un travail complémentaire d'écriture est nécessaire. Elle peut être sollicitée soit par un auteur ou un auteur/réalisateur, soit par une société de production de films de long métrage.

Montant de l'aide

  • L'aide se fait sous la forme d'une subvention dont le montant sera variable en fonction du projet (au maximum 21 000 €, dont 9 000 € maximum pour l'auteur).

Informations pratiques

  • Ces aides sont accordées par la présidente du CNC après avis d'une commission composée d'un président, d'un vice-président et de 7 membres nommés pour un an.
  • L'aide à la réécriture ne peut pas être attribuée à un projet ayant bénéficié de l'aide à l'écriture. Elle ne peut pas non plus se cumuler, pour les mêmes dépenses, avec une autre aide du CNC.
  • L'aide est versée en 2 fois :
    − la première moitié après fixation du montant et réception d'une lettre de notification,
    − le solde après examen de la version remaniée du scénario qui doit nécessairement être présentée dans les 9 mois suivant la date d'envoi de la lettre de notification.
  • La demande d'aide est accompagnée des éléments suivants :
    − un synopsis (3 pages maximum),
    − un résumé court,
    − une note d’intention, précisant les axes de réécriture et, éventuellement la liste des personnes qui vont collaborer à la réécriture du scénario (co-auteurs ou consultants),
    − un curriculum vitae du ou des auteurs et du réalisateur, indiquant notamment leur filmographie,
    − éventuellement, une copie vidéo de la ou des oeuvres cinématographiques précédemment réalisées,
    − éventuellement, lorsque le projet est adapté d’une oeuvre préexistante, une copie du contrat de cession ou d’option portant sur les droits de propriété littéraire et artistique du ou des auteurs de l’oeuvre originaire et/ou de ses ou de leurs ayants-droit,
    − éventuellement, dans le cas d’un projet d’oeuvre d’animation, des éléments graphiques,
    − le scénario de l’oeuvre cinématographique présenté sous forme de continuité dialoguée.
  • Lorsque la demande d’aide à la réécriture est présentée par une entreprise de production, le dossier de demande comprend également :
    − une note précisant les motifs de la demande et le coût estimé du travail de réécriture,
    − les justificatifs des dépenses de réécriture éventuellement déjà effectuées,
    − la filmographie de l’entreprise de production,
    − une copie du contrat de cession ou d’option portant sur les droits de propriété littéraire et artistique du ou des auteurs, y compris, le cas échéant, du ou des auteurs de l’oeuvre originaire.

Source et références légales

Articles 212-25 à 212-41 de la délibération 2014/CA/11 du 27/11/2014 relative au règlement général des aides financières du Centre national du cinéma et de l’image animée.

 

Coordonnées de l'organisme
Direction du cinéma - Service des aides sélectives à la production et à la distribution
11 rue Galilée
75116 Paris

Actualités