les-aides.fr
Twitter Facebook Syndication RSS
Recherche libre Connectez-vous Menu

Nouvelle recherche

Aide à la reprise et à la transmission d’entreprises

COLLECTIVITE TERRITORIALE DE MARTINIQUE

Objet

  • L'aide à la reprise et à la transmission d’entreprises se présente sous 2 cas de figure :
    • une aide à la reprise transmission,
    • une aide à la reprise d'entreprise en difficulté.
  • Elles ont pour objectifs de :
    • favoriser la reprise d’activités notamment artisanale,
    • faciliter la reprise d’entreprises en difficulté,
    • maintenir et créer des emplois,
    • contribuer au maintien et à la pérennité du savoir-faire,
    • faciliter la transmission d’activité intergénérationnelle.
  • Sont éligibles à ce dispositif, les PME et les PME qui reprennent tout ou partie des actifs et des salariés d’entreprise en difficulté.
  • Les dépenses retenues sont celles liées :
    • aux missions d’évaluation ou d’expertise de l’entreprise,
    • aux coûts de rachat hors taxe du fonds de commerce,
    • aux coûts de rachat de tout ou partie d’actifs de l’entreprise,
    • aux coûts de reprise et de redémarrage de l’entreprise par les salariés,
    • aux emplois repris dans le cadre d’un plan de cession ou de liquidation de l’entreprise en difficulté.
  • L'aide à la reprise transmission comporte 3 volets :
    • l'aide au conseil qui permet au repreneur d’appréhender la faisabilité de son projet de reprise en recourant aux prestations d’un organisme extérieur pour l'évaluation de l'entreprise.
    • l'aide financière au rachat d'un fonds de commerce,
    • l'aide financière à la reprise et au redémarrage de l’entreprise par les salariés.
  • L'aide à la reprise d'entreprise en difficulté comporte 3 volets cumulables :
    • l'aide au conseil qui permet au repreneur d’appréhender la faisabilité de son projet de reprise sur la base d’un plan de relance, en recourant aux prestations d’un organisme extérieur,
    • l'aide au maintien de l’emploi,
    • l'aide pour le rachat de tout ou partie des actifs d’une entreprise en difficulté.

Montants

  • Dans le cadre de l'aide à la reprise transmission :
    • pour l'aide au conseil, le taux d'intervention est de 50% de la mission d’évaluation de l’entreprise, la subvention est plafonnée à 5 000 €, la mission est menée par un conseil expert co-désigné par le cédant et le repreneur. L’aide au conseil est limitée à 2 évaluations par repreneur potentiel et par période de 3 ans,
    • pour l'aide financière au rachat du fonds de commerce, le taux d'intervention est de 30% de la valeur de rachat de l’entreprise expertisée et/ou 4 000 € par emploi repris en CDI, la subvention est plafonnée à 65 000 €. Dans le cas de projets réputés d’intérêt stratégique pour le territoire, il y a possibilité de dérogation avec examen en Assemblée Plénière, dans la limite de 150 000 €,
    • pour l'aide financière à la reprise et au redémarrage de l’entreprise par les salariés, le taux d'intervention est de 60% des investissements, des frais d’installation, sur 2 ans dans la limite de 80 000 € et de 60% sur 2 ans des coûts salariaux liés au recrutement d’un manager confirmé limités à 33 500 € ou à hauteur de 50% du coût de l’accompagnement sous forme d’heures « conseil » dans la limite de 300 heures sur la base des coûts moyens horaires du marché limité à 33 500 €.
  • Dans le cadre de l'aide à la reprise d'entreprise en difficulté :
    • pour l'aide au conseil, le taux d’intervention est de 50% de la mission d’évaluation de l’entreprise menée par un conseil expert, la subvention est plafonnée à 5 000 €. L’aide est limitée à 2 évaluations par repreneur potentiel et par période de 3 ans,
    • pour l'aide au maintien de l’emploi, le taux d'intervention est 10 000 € par emploi repris en CDI dans le cadre d’un plan de cession ou de liquidation de l’entreprise en difficulté. La subvention totale est plafonnée au double des fonds propres à hauteur de 100 000 €.
    • pour l'aide au rachat de tout ou partie des actifs d’une entreprise en difficulté, le taux d'intervention est de 30% sur la valorisation des éléments des actifs, la subvention est plafonnée au double des fonds propres à hauteur de 100 000 €.

Conseils pratiques

  • La demande de subvention adressée au Président du Conseil exécutif, doit être transmise avant toute mise en œuvre de l’opération pour laquelle l’aide est sollicitée.

Bénéficiaires

Accessible si :

  • Effectif de moins de 250 salariés.
  • Chiffre d'affaires de moins de 50 M€.
  • Activité exercée (APE)
    • 10 - Industries alimentaires
    • 11 - Fabrication de boissons
    • 12 - Fabrication de produits à base de tabac
    • 14 - Industrie de l'habillement
    • 15 - Industrie du cuir et de la chaussure
    • 16 - Travail du bois et fabrication d'articles en bois et en liège, à l'exception des meubles ; fabrication d'articles en vannerie et sparterie
    • 17 - Industrie du papier et du carton
    • 18 - Imprimerie et reproduction d'enregistrements
    • 19 - Cokéfaction et raffinage
    • 20 - Industrie chimique
    • 21 - Industrie pharmaceutique
    • 22 - Fabrication de produits en caoutchouc et en plastique
    • 23 - Fabrication d'autres produits minéraux non métalliques
    • 242 - Fabrication de tubes, tuyaux, profilés creux et accessoires correspondants en acier
    • 243 - Fabrication d'autres produits de première transformation de l'acier
    • 244 - Production de métaux précieux et d'autres métaux non ferreux
    • 245 - Fonderie
    • 25 - Fabrication de produits métalliques, à l'exception des machines et des équipements
    • 26 - Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques
    • 27 - Fabrication d'équipements électriques
    • 28 - Fabrication de machines et équipements n.c.a.
    • 29 - Industrie automobile
    • 302 - Construction de locomotives et d'autre matériel ferroviaire roulant
    • 303 - Construction aéronautique et spatiale
    • 304 - Construction de véhicules militaires de combat
    • 309 - Fabrication de matériels de transport n.c.a.
    • 31 - Fabrication de meubles
    • 32 - Autres industries manufacturières
    • 33 - Réparation et installation de machines et d'équipements
    • 35 - Production et distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné
    • 45 - Commerce et réparation d'automobiles et de motocycles
    • 46 - Commerce de gros, à l'exception des automobiles et des motocycles
    • 4711A - Commerce de détail de produits surgelés
    • 4711B - Commerce d'alimentation générale
    • 4711C - Supérettes
    • 4711E - Magasins multi-commerces
    • 4719 - Autre commerce de détail en magasin non spécialisé
    • 472 - Commerce de détail alimentaire en magasin spécialisé
    • 473 - Commerce de détail de carburants en magasin spécialisé
    • 474 - Commerce de détail d'équipements de l'information et de la communication en magasin spécialisé
    • 475 - Commerce de détail d'autres équipements du foyer en magasin spécialisé
    • 476 - Commerce de détail de biens culturels et de loisirs en magasin spécialisé
    • 4771 - Commerce de détail d'habillement en magasin spécialisé
    • 4772 - Commerce de détail de chaussures et d'articles en cuir en magasin spécialisé
    • 4774 - Commerce de détail d'articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé
    • 4775 - Commerce de détail de parfumerie et de produits de beauté en magasin spécialisé
    • 4776 - Commerce de détail de fleurs, plantes, graines, engrais, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux en magasin spécialisé
    • 4777 - Commerce de détail d'articles d'horlogerie et de bijouterie en magasin spécialisé
    • 4778A - Commerces de détail d'optique
    • 4778C - Autres commerces de détail spécialisés divers
    • 4779 - Commerce de détail de biens d'occasion en magasin
    • 478 - Commerce de détail sur éventaires et marchés
    • 479 - Commerce de détail hors magasin, éventaires ou marchés
    • 70 - Activités des sièges sociaux ; conseil de gestion
    • 712 - Activités de contrôle et analyses techniques
    • 72 - Recherche-développement scientifique
    • 73 - Publicité et études de marché
    • 74 - Autres activités spécialisées, scientifiques et techniques
    • 851 - Enseignement pré-primaire
    • 852 - Enseignement primaire
    • 853 - Enseignement secondaire
    • 854 - Enseignement supérieur et post-secondaire non supérieur
    • 8551 - Enseignement de disciplines sportives et d'activités de loisirs
    • 8553 - Enseignement de la conduite
    • 8559 - Enseignements divers
    • 856 - Activités de soutien à l'enseignement
    • 861 - Activités hospitalières
    • 8690A - Ambulances
    • 8690C - Centres de collecte et banques d'organes
    • 87 - Hébergement médico-social et social
    • 88 - Action sociale sans hébergement
    • E - Production et distribution d'eau ; assainissement, gestion des déchets et dépollution
    • F - Construction
    • I - Hébergement et restauration
    • J - Information et communication
    • N - Activités de services administratifs et de soutien
  • Publics visés par le dispositif
    • Repreneur
  • Critères complémentaires
    • Situation - Réglementation
      • A jour des versements fiscaux et sociaux
      • Situation financière saine
    • Aides soumises au règlement
      • De minimis

Organisme

COLLECTIVITE TERRITORIALE DE MARTINIQUE

Informations complémentaires

  • Fiche produite par le gestionnaire national Sémaphore
    • Mise à jour le 23 août 2019
    • Générée le 4 juin 2020

Limites de responsabilité

L'accès aux fiches ne confère en aucune manière la qualité de bénéficiaire a priori ou d'ayant droit des aides.
Les organismes instructeurs des dispositifs sont les seuls compétents pour décider de l'attribution des dispositifs décrits.
Malgré le soin apporté à leur rédaction et à leur actualisation, les informations indiquées sur les fiches dispositifs Sémaphore® ne peuvent en aucune manière engager la responsabilité de l'organisation Sémaphore®.
L'accès à certains dispositifs peut être suspendu en cas d'épuisement des budgets qui leur sont attribués. Les critères d'éligibilité peuvent être modifiés à tout moment sans préavis.

Sémaphore
CCI de France