les-aides.fr
Google+ Twitter Facebook Syndication RSS
Recherche libre Connectez-vous Menu

Les bénéfices du tutorat du repreneur par le cédant

15 octobre 2015

En matière de reprise d'entreprise, le tutorat du repreneur par le cédant peut être très intéressant. Il représente un bon moyen d'assurer la transition entre le cédant et le repreneur, pour installer progressivement ce dernier à la place de nouveau dirigeant.

Un accompagnement du repreneur

Plus les entreprises sont de petite taille, plus leur activité est dépendante du dirigeant. La personnalisation de l'activité est forte et le chef d'entreprise a peu transféré de compétences ou de responsabilité à son premier cercle de collaborateurs. Ceci rend donc nécessaire une période d'accompagnement du repreneur par le cédant. Une reprise ne correspond pas seulement à une opération de rachat de titres ou d'un fonds de commerce. Une reprise d'entreprise porte également sur les aspects relationnels : management des salariés, relations avec les clients et les fournisseurs, les prescripteurs et les partenaires financiers ... Réussir la reprise, c'est réussir la reprise des relations avec l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise. Voilà le principal objectif de la période de tutorat.

Cette période d'accompagnement est également propice à la transmission de savoirs sur les aspects métiers. Lorsque l'expérience du métier est un élément important de la réussite de l'entreprise, le tutorat peut également permettre le transfert de cette expérience. Un jeune repreneur peut parfaitement maîtriser la technique, mais manquer de pratique en terme de gestion de la relation-client ou de discussion avec les fournisseurs. Le cédant peut alors apporter son expertise sur les questions suivantes :
- gagner du temps pour la rédaction des devis,
- savoir capter les bonnes informations pour gérer le poste "achats",
- négocier avec les sous-traitants éventuels, ...

Savoir prendre sa place

La cession d'une entreprise introduit une rupture dans son fonctionnement. L'organisation doit pouvoir traverser cette période de rupture sans être déstabilisée. Le changement de dirigeant peut amener certains partenaires à changer de discours (conditions moins favorables de la part des fournisseurs, méfiance des clients, questionnement des partenaires financiers, ...). Avoir le cédant à proximité permet au repreneur d'avoir un "allié" dans les discussions. Il s'assure ainsi que ses interlocuteurs ne changeront pas de discours en changeant d'interlocuteur.
Néanmoins, le repreneur doit savoir prendre sa place de nouveau dirigeant. La période de tutorat doit être cadrée. Le contenu du tutorat, sa durée et le rôle joué par le cédant doivent être définis dès le départ. Si le cédant reste très présent, le repreneur peut connaître des difficultés à endosser son rôle de nouveau dirigeant de l'entreprise. L'organisation entre l'ancien et le nouveau chef d'entreprise doit donc être précisée. Si le tutorat concerne uniquement les aspects relationnels, le cédant peut ne pas se montrer trop présent dans l'entreprise. Mais si le tutorat concerne aussi les aspects métiers, cela implique que le cédant soit présent au sein de l'entreprise. Il faut alors faire attention à qui dirige : une entreprise ne peut avoir qu'un seul patron ! C'est le nouveau dirigeant qui doit apparaître comme le chef de l'entreprise.

Rendez-vous sur le parcours Reprise d'entreprise(1).
Vous pourrez y chercher les aides adaptées à votre projet de création d'entreprise.

Les aides pour la reprise d'entreprise sur Les-aides.fr(2)

  Pour en savoir plus :




Sémaphore
CCI de France