Cinéma et Industries de l'image - Garantie de crédit aux établissements de la petite et de la moyenne exploitation

Difficultés de trésorerie

IFCIC Mise à jour le 8 mars 2021
Partager sur :

Présentation du dispositif

  • L'IFCIC (Institut pour le Financement du Cinéma et des Industries Culturelles) a pour mission de faciliter le financement bancaire des exploitants de salles de cinéma.
  • La garantie de l'IFCIC, qui s'adresse à l'établissement financier, a pour objet de faciliter la prise de risque dans ce secteur : en cas de défaillance de l'entreprise, la perte de la banque sera partagée avec l'IFCIC.
  • La garantie de crédit aux établissements de la petite et de la moyenne exploitation de l'IFCIC est ouverte aux sociétés ou associations d'exploitation de salles de cinéma établies en France et éligibles au soutien financier de l'industrie cinématographique et audiovisuelle géré par le CNC.
  • La garantie de l'IFCIC constitue une participation en risque dont le bénéficiaire est la banque. Il est fait mention de cette participation en risque (et non d'une caution solidaire) dans les actes liant la banque et l'emprunteur. L'emprunteur ou ses garants ne peuvent en aucun cas en exciper pour contester leur dette.
  • Ce dispositif s'adresse plus particulièrement aux établissements de la petite et de la moyenne exploitation rencontrant, ou étant susceptibles de rencontrer des difficultés de trésorerie d'origine conjoncturelle.
  • Sont éligibles à ce dispositif, les crédits de financement, de renforcement ou de consolidation de fonds de roulement octroyés en faveur des établissements bénéficiaires.

Montant de l'aide

  • Le montant des concours concernés a vocation à couvrir de l'ordre de 2 mois de chiffre d'affaires des bénéficiaires au maximum, avec un minimum de 20 000 €, plafonné à 100 000 €.
  • La garantie de l'IFCIC constitue une participation en risque final à hauteur de 70% maximum.

Informations pratiques

  • Le dossier de demande doit comporter les éléments suivants :
    − l'étude de l'établissement intervenant,
    − l'extrait Kbis du registre du commerce,
    − une note détaillée de présentation de l'entreprise : historique, activités, nature des produits, moyens humains, moyens matériels d'exploitation, moyens commerciaux, position dans le marché, principaux clients, projets,
    − le détail des investissements prévus,
    − le curriculum vitae des dirigeants,
    − les documents publicitaires, catalogues, tarifs, revue de presse,
    − les bilans, comptes de résultat des 3 derniers exercices clos (exemplaires fiscaux et états comptables détaillés, certifiés par l'expert comptable ou le commissaire aux comptes), commentés si nécessaires,
    − les comptes d'exploitations prévisionnels sur 2 ou 3 ans, commentés,
    − les comptes de résultat prévisionnels de l'exercice en cours et de l'exercice suivant (commentés si nécessaire, notamment en cas de variations importantes),
    − la description et chiffrage des investissements prévus,
    − le plan de financement global détaillé de l'exercice et des exercices suivants,
    − le plan de trésorerie, si nécessaire à la mise en évidence du besoin de financement (tableau emplois-ressources),
    − un RIB.

 

Coordonnées de l'organisme
39-41, rue de la Chaussée-d'Antin
75009 Paris

Actualités