Secteur industriel : les aides pour le financement de la croissance

Investissement
1er avril 2021
Partager sur :

Un état des lieux global

La recherche permanente de la compétitivité est un enjeu fort pour les entreprises industrielles. Sur une génération, les mutations du milieu industriel sont innombrables. Ce secteur a dû faire face à de nombreuses crises. Des pans entiers de l'industrie du XXème siècle ont pour ainsi dire disparus. Paradoxalement, les révolutions techniques et technologiques actuelles (le numérique, les économies d'énergies, l'Éco-conception, etc.) sont autant de chance de redéploiement de notre industrie.

Mais qu’en est-il des dispositifs mis en place spécifiquement à destination du secteur industriel pour soutenir la croissance et la compétitivité de ces entreprises ?

Les aides pour financer les investissements structurants

Plusieurs aides nationales sont destinées à financer des programmes d'investissements structurants par des entreprises industrielles.

Le programme d’aides aux projets de recherche et développement structurants pour la compétitivité (PSPC), récemment réactivé et abondé dans le cadre du plan France Relance, en fait partie. Porté par Bpifrance (lien vers fiche organisme) sous la forme d’un appel à projet, le dispositif PSPC soutient les collaborations structurées entre des acteurs industriels et académiques et contribue à l’accompagnement des entreprises et la reprise de l’activité.

Bpifrance vise également les PME et ETI avec son Prêt Croissance Industrie. Ce prêt soutient la croissance de ces entreprises et de leurs projets d'investissements structurants et créateurs d'emplois. Les entreprises qui veulent mobiliser ce prêt doivent obligatoirement bénéficier d'un concours bancaire extérieur.

Le soutien à l'Industrie du Futur

Le programme Industrie du Futur vise la transformation du secteur industriel pour une meilleure compétitivité. Cette transformation repose sur une meilleure intégration des outils et technologies numériques. Elle peut concerner le modèle d'affaires, l'organisation de la production ou les modes de production et de commercialisation.

À noter que la problématique Industrie du Futur est un axe de développement sur lequel certains Conseils Régionaux peuvent également intervenir.

Dans le cadre de ce programme et du plan France Relance, l’État et les Régions ont mis en place une aide au conseil vers l’industrie du futur. Cette aide prend la forme d’un cofinancement selon la région qui varie entre 50% à 100% du coût de la prestation de conseil.

Qu’en est-il de l’avenir de l’industrie française ?

Depuis mars 2020, l'industrie française a subi particulièrement, brutalement et durablement les conséquences de la crise sanitaire et économique de la Covid-19. Comme cité dans le projet de loi de finances pour 2021 concerant les crédits consacrés à l'industrie :

La crise a aussi conduit à une prise de conscience : celle de la nécessité de repenser le rôle de l'industrie dans l'économie et dans la vie de la nation.

Confronté à la crise sanitaire depuis un an, le secteur de l’industrie essaie de rebondir. Les entreprises industrielles sont plus que prêtes à sauter le pas vers une période plus pérenne en termes de stabilité et de rendement.