Fonds d'urgence - Covid19

Covid-19 − Difficultés de trésorerie

Communauté de Communes Flandre Intérieure Mise à jour le 29 mars 2021
Partager sur :

Présentation du dispositif

La Communauté de communes de Flandre Intérieure (CCFI) met en place un dispositif d’aides en faveur des petites entreprises et des indépendants de son territoire impactées par la crise sanitaire.

Conditions d'attributions

A qui s’adresse le dispositif ?

Entreprises éligibles

Ce fonds d’urgence s'adresse aux :

  • bars,
  • hôtels,
  • restaurants traditionnels particulièrement impactés par la crise du Coronavirus,
  • entreprises récemment créées,
  • entreprises de 0 à 10 salariés.
Critères d’éligibilité

Sont éligibles :

  • cas n°1, les entreprises du secteur Hôtellerie, Café, Restauration, inscrites au RCS ou au RM, ayant subi une interdiction d’accueil du public,
  • OU cas n°2, les entreprises inscrites au RCS, RM, URSSAF, créées entre le 1er février 2020 et le 15 mars 2020, hors SCI,
  • OU cas n°3, les TPE, indépendants, micro-entrepreneurs, professions libérales, hors SCI, inscrits au RCS, RM, URSSAF, de 0 à 10 salariés, éligibles au fonds de solidarité de l’État, rencontrant des difficultés de trésorerie, chiffre d’affaires compris entre 33 200 € et 1 M€.

Les 3 cas ci-dessus ne sont pas cumulables.

Montant de l'aide

De quel type d’aide s’agit-il ?

Le Fonds d'urgence prend la forme d'une subvention d’un montant allant jusqu’à 1 000 €, dans la limite du montant de la perte de chiffres d’affaires.

Informations pratiques

Quelle démarche à suivre ?

Auprès de quel organisme

La demande et les pièces justificatives sont à envoyées par mail à l'interlocuteur dont l'entreprise dépend :

  • Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Grand Lille,
  • Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) Hauts-de-France,
  • BGE Hauts-de-France.
Éléments à prévoir

Les pièces à joindre au dossier sont :

  • l'imprimé de demande ci-dessous ou à télécharger sur le site de la CCFI avec déclaration sur l’honneur de l’exactitude des renseignements,
  • RIB de l’entreprise
  • Extrait K-Bis ou extrait d’immatriculation au répertoire des métiers ou avis de situation au répertoire Sirene de moins de 3 mois,
  • Attestation de minimis (modèle à télécharger ci-dessous),
  • Attestation sur la perte d’exploitation (attestation du comptable si possible),
  • 2 derniers relevés bancaires professionnels.
  • dans le cas 3 : un justificatif d’obtention de l’aide du Fonds de Solidarité de l’État indiquant le montant accordé par la DGFIP et un justificatif de CA annuel.

Quel Cumul possible ?

Ce fonds vient en complément des mesures déjà prises par la CCFI :

  • suppression, depuis le 1er mars et jusqu’au 1er septembre 2020, des loyers pour les entreprises hébergées dans des biens immobiliers de la CCFI,
  • accélération du déblocage de fonds sur les dossiers déjà engagés d’aide au développement à la reprise ou à la création d’entreprises,
  • réduction des délais de paiement pour les marchés en cours…

Ce fonds d’urgence pour les entreprises vient en cohérence avec les dispositifs mis en place par l’État et le Conseil régional.

Critères complémentaires

Forme juridique
  • Entreprise Individuelle
    − Profession libérale
Données supplémentaires
  • Lieu d'immatriculation
    − Immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés
    − Immatriculation au Répertoire des Métiers
    − Immatriculation au Centre de Formalités de l'URSSAF
  • Aides soumises au règlement
    − Règle de minimis

 

Coordonnées de l'organisme
222 bis du Vieux Berquin
59190 Hazebrouck

Actualités