Appel à projets RA-COVID-19

Covid-19

ANR Mise à jour le 23 avril 2020

Ce dispositif n'est plus mobilisable actuellement

Présentation du dispositif

L’Agence Nationale de la Recherche (ANR) lance un nouvel appel à projets Recherche-Action sur COVID-19 (coronavirus disease 2019) afin de soutenir rapidement les communautés scientifiques mobilisées sur le COVID-19 dans un contexte d’urgence.

L’appel RA-COVID-19 est conduit en articulation étroite avec le Comité d’Analyse Recherche Expertise (CARE) COVID-19, le consortium multidisciplinaire REACTing (REsearch and ACTion targeting emerging infectious diseases) coordonné par l’Inserm sous l’égide d’AVIESAN et de nombreuses autres parties prenantes apportant leurs contributions scientifiques mais aussi financières.

La limite de soumission des dossiers est le 28/10/2020.

Conditions d'attributions

A qui s’adresse le dispositif ?

Entreprises éligibles

Sont éligibles au présent appel, les organismes et établissements de recherche, les entreprises et plus globalement, toutes les formes juridiques dès lors que l’entité, dotée de la personnalité morale a pour mission principale la recherche, et/ou la diffusion de connaissances et/ou la gestion de données.

Pour quel projet ?

Présentation des projets

Cet appel à projets vise à recueillir toutes les propositions de projets de recherche de type "Recherche-Action" c’est à dire des projets urgents et rapides dont les résultats pourraient être implémentés dans la société dans les 3 à 12 prochains mois. Les thématiques suivantes sont visées par l’appel RA-COVID-19.

Etudes épidémiologiques :

  • nouvelles méthodes de diagnostic de l’infection et du portage asymptomatique et études de séroprévalence,
  • modèles numériques prédictifs et rétrospectifs de l’épidémie,
  • évaluation des risques pour les populations vulnérables et influence des facteurs sociaux et comportementaux et des comorbidités,
  • transmission animale (animaux de rente et de compagnie) et évaluation des risques de recontamination humaine.

Physio-pathogénie de la maladie :

  • histoire naturelle de la maladie,
  • développement de modèles animaux et cellulaires de la maladie,
  • évolution de la réponse immune, nature et durée de l’immunité acquise,
  • nouvelles cibles thérapeutiques et prophylactiques et modèles d’évaluation de candidats médicaments.

Prévention et contrôle de l’infection :

  • mode de transmission du virus et étude des facteurs humains et environnementaux influençant la transmission,
  • vulnérabilité et résilience des personnes, des collectifs et des organisations,
  • caractérisation et évaluation des actions d’information, de prévention ou de prise en charge et de soin des patients,
  • comparaisons internationales des politiques de gestion de la pandémie, logiciels d’aide à la prévention de la contamination.

Ethique et dynamiques sociales :

  • éthique de la recherche et du soin et droits humains,
  • organisation des soins, politique de santé et acceptabilité des décisions,
  • fin de vie,
  • représentations, perceptions, attitudes, comportements relatifs à l’épidémie,
  • communication et gestion de crise, aspects juridiques (droit du travail, exceptions à la RGPD),
  • impact de la crise sur les inégalités et les politiques de réduction des inégalités.

Enjeux globaux de l’épidémie Covid-19 :

  • compréhension des facteurs écologiques,
  • environnementaux et humains à l’origine de l’émergence de la pandémie et identification de pratiques permettant de limiter les risques futurs (y compris accords internationaux),
  • impact macro et micro-économique et sur les flux d’échanges de biens et services (y compris financiers),
  • modèles de sortie de crise sanitaire articulés avec la transition écologique et les objectifs de développement durable,
  • conditions de travail et conflits sociaux,
  • enjeux géopolitiques,
  • observations environnementales additionnelles de l’épidémie (à l’exclusion des systèmes d’observation environnementaux usuels).

Quelles sont les particularités ?

Critères d’inéligibilité

Les propositions sont inéligibles si elles sont considérées par l’ANR comme :

  • n’étant pas en adéquation avec les attendus et objectifs de l’appel. Cette adéquation est examinée par le comité d’évaluation scientifique sur la base de la page d’identification et de résumé du projet,
  • semblables à en tout ou partie à une autre proposition déposée à un appel en cours d’évaluation à l’ANR (tout appel à projets confondu, toute étape d’évaluation confondue) ou ayant donné lieu à un financement par l’ANR ou d’autres programmes en lien avec l’épidémie Covid-19,
  • non singulières.

Montant de l'aide

De quel type d’aide s’agit-il ?

L’aide qui est demandée par un seul bénéficiaire doit être inférieure ou égale à 150 000 € (frais d’environnement inclus).

Informations pratiques

Quelle démarche à suivre ?

Auprès de quel organisme

Pour toutes questions techniques, scientifiques, administratives et financières : RA_COVID@agencerecherche.fr

Éléments à prévoir

Le dossier doit comprendre les éléments suivants :

  • un formulaire simplifié d’identification à compléter en ligne,
  • un document scientifique descriptif du projet (11 pages maximum, y compris la page d’identification et de résumé et y compris la bibliographie) à enregistrer sur le site de dépôt au format PDF non protégé (généré à partir d’un logiciel de traitement de texte, non scanné). Une trame est disponible sur la page internet dédiée à l’appel à projets.

Le dossier sera considéré complet, et donc éligible, si ces deux éléments sont renseignés et disponibles sur le site de dépôt avant la date de clôture.

Le document scientifique comprend 2 parties :

  • la page d’identification et de résumé (1 page maximum) avec l’acronyme, le titre du projet envisagé et un résumé de 2-3 lignes (non confidentiel), le nom du coordinateur ou de la coordinatrice (et son adresse email) et l’adresse de réalisation des travaux, l’établissement d’appartenance du déposant, le montant de l’aide demandée et une brève description de son utilisation, la description du projet, son inscription dans les axes de recherche de l’appel et son planning de réalisation et d’application (compris obligatoirement dans une période 3 à 12 mois).
  • le document scientifique (10 pages maximum) décrira de façon détaillée le projet et ses objectifs dans le cadre des thématiques adressées par l’appel à projets, la planification de réalisation et d’application du projet dans un contexte court terme entre 3 et 12 mois, le montant de l’aide demandée et une brève description de son utilisation. Les déposants mentionneront les éventuels cofinancements obtenus ou demandés.

Il est recommandé d’utiliser une mise en page permettant une lecture confortable du document (page A4, times 11 ou équivalent, interligne simple, marges 2 cm, numérotation des pages).

Il est recommandé de produire un document descriptif rédigé en anglais dans la mesure où l’évaluation peut être réalisée par des personnalités non francophones. Dans le cas où il serait rédigé en français, une traduction en anglais pourra être demandée.

Le document descriptif de la proposition (ou document scientifique, maximum 10 pages) devra suivre le canevas donné en Annexe (voir site ANR). Le coordinateur est libre de développer les sections selon la nature de sa proposition.

Les coordinateurs ou coordinatrices scientifiques des propositions recevront un accusé de dépôt par courrier électronique lors de validation de leur dépôt de dossier à condition que les documents scientifiques et administratifs demandés aient été déposés sur le site de dépôt et que la demande d’aide renseignée soit non nulle. L’accusé de dépôt envoyé par l’ANR ne constitue pas un document contractuel d’éligibilité.

Coordonnées de l'organisme

Actualités