Sobriété énergétique : un levier à la transition écologique

Sobriété énergétique
Publié le 16 septembre 2022
Partager sur :

Au-delà de l'urgence climatique, les économies d'énergie sont devenues un enjeu pressant face aux difficultés d'approvisionnement en gaz liées à la guerre en Ukraine et à plus long terme, sortir la France des énergies fossiles. Le gouvernement appelle à la mobilisation collective pour la sobriété énergétique. La sobriété énergétique, point crucial pour une transition durable. Objectif :

"10 % de réduction de la consommation énergétique à atteindre d’ici 2024 "


C'est quoi la sobriété énergétique ?

Le gouvernement a mis en place un plan sobriété énergétique, dans ce cadre, des groupes de travail ont été lancés pour mobiliser en premier lieu le secteur public et les entreprises.

Plusieurs groupes de travail ont été mis en place pour déployer ce plan et ainsi partager la nécessité de généraliser les bonnes pratiques, mais aussi de prendre des mesures fortes pour réduire la consommation d’énergie :

A chaque groupe ses réflexions, les résultats des concertations, ainsi que les propositions de mesures opérationnelles, seront rendus publics à la fin du mois de septembre.
Tous ont la volonté de partager et d’amplifier les bonnes pratiques, notamment sur les évolutions technologiques les plus récentes qui permettent de réduire l’empreinte énergétique de certaines activités.

Sobriété et entreprises comment se mobiliser rapidement ?

A court terme

Les entreprises doivent se mobiliser pour faire face à l'exigence de la sobriété énergétique. Maîtriser son énergie est devenu stratégique, une première action simple à mettre en place, c'est l'élaboration de diagnostics, d'audits et d'études énergétiques pour permettre de réaliser un état des lieux de la situation afin d'élaborer un plan d'actions.

 

Des actions peuvent être mises en place rapidement pour consommer moins, mieux et autrement, devenir plus économes en ressources énergétiques et faire baisser les factures énergétiques :

Eclairage

  • réduire l'éclairage de l'entreprise (intérieur et extérieur) notamment la nuit, le week-end et pendant toutes les périodes de fermeture,
  • utiliser des éclairages basse consommation ou des lampes à LED.

Chauffage/Climatisation

  • adapter la température des locaux (pièces occupées ou hors occupation), un degré de différence peut correspondre à 7% de consommation d’énergie en moins,
  • mettre en place des équipements de programmation (détecteur de présence, de fenêtres ouvertes...),
  • faire entretenir régulièrement les équipements de chauffage et de climatisation,

Numérique

  • réduire la consommation des appareils informatiques (paramétrer la veille des ordinateurs et éteindre les écrans la nuit.....),
  • limiter le nombre d'équipements et éviter leur surdimensionnement (nombre d’écrans, taille de ces écrans, puissance du matériel informatique par rapport au besoin…),

Transports

  • inciter les salariés à réduire l’impact environnemental de leur déplacement en les encourageant au covoiturage, aux mobilités actives ou aux transports en commun,
  • privilégier la mobilité propre pour diminuer la consommation en carburant de la flotte de véhicules (de service et/ou de fonction) par l'achat ou le renouvellement du parc automobile en privilégiant des véhicules électriques ou hybrides,
  • mettre en place le télétravail lorsque c'est possible ou à la mettre en place des horaires décalés pour fluidifier les déplacements.

A moyen terme et long terme

Le passage aux énergies renouvelables permet de réduire les consommations d’énergie fossiles, pour cela les industries ont entamé une démarche de décarbonation et ont opté pour l'électrification de leur processus ou l'utilisation d'énergies renouvelables et de récupération (EnR&R). Objectifs pour les industriels :

  • réduire leur empreinte carbone,
  • diversifier leur mix énergétique
  • gagner en indépendance par rapport aux énergies fossiles,
  • et in fine, de mieux maîtriser sur le long terme les budgets liés à l'énergie.

Des dispositifs d'accompagnements et financiers sont mis en place pour faire face à la crise énergétique.