La digitalisation des PME : leur adaptation à la crise sanitaire

Numérique
Publié le 3 mars 2022
Partager sur :

Chaque année depuis 5 ans maintenant, Salesforce publie le Rapport de tendances relatif aux petites et moyennes entreprises. Chaque année, ce rapport est très attendu et cette 5ème édition prend encore plus de sens, et semble indispensable, notamment par la situation de la crise sanitaire mondiale.

Comment les PME ont-elles fait face ? Le digital a-t-il été une solution pour permettre le développement des entreprises ?

Ce sont plus de 2 500 propriétaires et dirigeants de PME à travers le monde (Amérique du Nord, Amérique latine, Amérique du Sud, Europe et Asie-Pacifique), de 2 à 200 salariés, qui ont répondu à cette enquête en ligne.
L’enquête réalisée par The Harris Poll pour le compte de Salesforce, entre le 21 juin et le 12 juillet 2021, ne se limite pas aux clients Salesforce pour offrir la vision la plus fiable possible.

Revenons sur les 4 conclusions du rapport.


La mobilisation des Gouvernements pour les PME

Malgré la situation difficile pour les dirigeants d’entreprise, ils ont eu le sentiment d'être soutenus par les Gouvernements et les communautés locales.
En effet, deux tiers d’entre eux affirment que les politiques gouvernementales et territoriales ont été primordiales pour la survie de leur entreprise.

Soutien survie entreprises



Renforcer la confiance des collaborateurs et des clients

Pendant la pandémie, de nombreux changements sur les modalités de travail ont touché le personnel : travail flexible (43%), diminution des heures de travail (35%), chômage technique (19%) ou encore contrats « zéro heure » (14%), etc. Pour garantir l’efficience et la confiance des collaborateurs, les pratiques des ressources humaines des TPE/PME ont dû faire preuve de souplesse pour adapter leurs pratiques et s’adapter à cette nouvelle situation.

Comme le montre le schéma ci-dessous, les trois principales mesures prises par les PME sont les suivantes : communiquer avec transparence (51%), répondre aux besoins personnels (42%) et demander un retour d’information (40%).

mesure-pme-confiance-collaborateur


La crise sanitaire a également transformé la relation client/entreprise.
Le besoin d’une distanciation sociale sans demi-mesure a fait émerger l’utilisation du digital dans les PME, notamment l’e-commerce : 63% des PME font de l’e-commerce.


présence_pme_e-commerce



Le digital devenu incontournable pour les PME

La crise sanitaire a donc accéléré la transformation digitale des PME : 83% d’entre elles digitalisent au moins une partie de leurs opérations. Parmi ces dernières, quasi toutes (95 %) ont poursuivi le développement des services en ligne. En 2021, 72% des petites et moyennes entreprises ont augmenté leur présence sur le web, avec notamment les réseaux sociaux, les plateformes ou encore les publicités on-line.

Une utilisation efficiente des technologies numériques est un levier incontournable pour le développement des PME. 71% d'entre-elles affirment que leur entreprise a survécu à la pandémie grâce à la digitalisation. Malgré et face à cette période de changement, les PME en croissance continuent leurs investissements technologiques. Leurs principaux facteurs de motivation sont l'augmentation de la productivité (62 %), l'amélioration de l'agilité de l'entreprise (60 %) et le renforcement de la sécurité des données (54 %)

solutions-tech-pme-croissance



Suite à la pandémie : des changements profonds pour les PME

Les trois quarts des dirigeants de PME estiment que les changements qu'ils ont effectués pendant la crise sanitaire leur seront bénéfiques à l'avenir. Beaucoup ont prévu de les rendre permanents.

Par exemple, 79 % des PME ont la volonté d'offrir définitivement à ses clients des services sans contact, et cette dynamique est d'autant plus forte dans les secteurs des biens de consommation, du commerce de détail et des technologies.


pme_scénarios_futures_crises


changement_opérationnels_bénéfices_long_terme



La pandémie va définitivement transformer les pratiques des PME en matière d'organisation et de ressources humaines.
Prospectives : les entreprises en croissance sont susceptibles de définir des plans pour garantir leur efficacité, et rester opérationnelles en cas de futures crises majeures.
La nouvelle ère du travail à distance change également l'organisation des PME. A long terme, plus de deux PME sur cinq sont prêtes à mettre en place le télétravail au moins à mi-temps. Cette nouvelle organisation du travail varie évidemment selon les secteurs d'activités. Par exemple, les secteurs de l'hôtellerie ou encore des transports, ont tendance à garder le travail en présentiel, contrairement au secteur des innovations et des technologies.




Tous les schémas présentés ci-dessus sont issus du Rapport de tendances relatif aux petites et moyennes entreprises