les-aides.fr
Google+ Twitter Facebook Syndication RSS
Recherche libre Connectez-vous Menu

Bien préparer son projet de création d'entreprise

25 octobre 2016

Parmi les clichés entendus sur la création d'entreprise, les suivants sont les plus courants : "c'est compliqué", "on ne sais pas où s'adresser", "c'est long", "on n'est pas sûr de penser à tout", "et s'il me manque des compétences ?". Ce n'est pas en simplifiant les formalités que l'on donne des chances de réussite à un projet. Un projet de création d'entreprise, ça se prépare. Et pas seul dans son coin. De nombreux réseaux d'accompagnement, ressources ou outils permettent de dérouler sereinement le parcours de la création d'entreprise. Les chiffres le prouvent : les projets accompagnés améliorent considérablement leur chance de pérennité.

Se faire accompagner tout au long du montage de son projet

Le créateur d'entreprise qui débute dans son projet peut se faire accompagner par plusieurs réseaux nationaux.
Les réseaux consulaires (CCI de France, Chambres de Métiers et de l'Artisanat, Chambres d'Agriculture) sont bien entendus présents sur le terrain de l'accompagnement à la création d'entreprise. Les prestations d'accompagnement peuvent être utilisées tout au long du parcours du créateur, de la recherche de l'idée jusqu'au suivi post-création. Cet accompagnement doit permettre de valider tous les aspects du projet : existence de prérequis (diplôme, garantie financière, etc), contraintes personnelles et familiales, faisabilité commerciale, financière et économique, étude des montages juridiques appropriés, etc.

Préparer son étude de marché

L'INSEE a développé de nombreux outils et donne accès à de nombreuses données pour permettre aux créateurs de travailler leur étude de marché. ODIL (Outil d'Aide à l'Implantation Locale)(1) permet au porteur de projet de travailler sur son étude de marché. En croisant des activités avec une zone géographique, le créateur d'entreprise peut visualiser comment se répartie une activité sur un territoire. Bien entendu, la mise à disposition des données numériques n'est qu'une étape. Au porteur de projet d'apporter son "intelligence de la situation" afin de conquérir des parts de marché. La réussite n'est pas le résultat d'une équation.

Protéger son projet

Un projet de création d'entreprise peut nécessiter plusieurs procédures de protection auprès de l'INPI. Des dépôts de brevet sont bien entendu à envisager si le projet de création est lié au développement d'un nouveau produit ou service. Mais la création d'un logo, de la marque (si l'on a créé un nouveau produit et service) peuvent également faire l'objet d'un dépôt. Si cela se justifie, il est conseillé de le faire le plus tôt possible, afin de ne pas se faire « voler » une idée qui n'est pas encore protégée !

Le business plan

Le business plan sera la synthèse de toute cette préparation. Lors de l'ébauche du projet, plusieurs futurs sont possibles. C'est au créateur qu'il revient de choisir le futur vers lequel il souhaite aller. Les choix de moyens (matériels, commerciaux, humaines) s'imposent et de ce fait, les moyens financiers à mettre en oeuvre pour y faire face.

Le business plan doit ensuite permettre aux futurs partenaires de l'entreprise d'adhérer et de soutenir le projet. Il doit convaincre, donner envie, tout en étant réaliste et crédible.



Toutes ces étapes sont complémentaires à la préparation juridique et comptable de la future entreprise. Dans certaines régions ou départements, certains dispositifs permettent de financer  des heures de conseil (en gestion, pour le choix du statut, etc.). Ceci peut permettre au créateur de renforcer le montage de son projet, afin de démarrer son activité en toute sérénité.




Rendez-vous sur le parcours Création et entrepreneuriat(2).
Vous pourrez y chercher les aides adaptées à votre projet de création d'entreprise.

Les aides à la création d'entreprise sur Les-aides.fr(3)


  Pour en savoir plus :



Sémaphore
CCI de France