les-aides.fr
Google+ Twitter Facebook Syndication RSS
Recherche libre Connectez-vous Menu

Les aides pour la prospection à l'international

15 décembre 2015

Aller sur les marchés extérieurs est une opération délicate à appréhender pour de nombreuses PME. Le risque de dispersion est grand entre toutes les étapes à mener. La prospection est sans doute l'action qui présente le plus de risque. L'évaluation du marché, la mise aux normes, l'adaptation aux habitudes de consommation demandent essentiellement des solutions techniques. Mais trouver ses premiers clients, mettre en place un réseau, établir un partenariat pour pénétrer un nouveau territoire demandent à l'entreprise de nombreuses compétences. Un accompagnement par un spécialiste du pays permet de sécuriser cette démarche.

L'accompagnement en France et sur place

Avant de vouloir prospecter à l'international, mieux vaut se faire accompagner. Plusieurs réseaux sont implantés à l'étranger et peuvent informer les entreprises françaises sur les marchés étrangers.
Le réseau des Chambres de Commerce et d'Industrie est d'abord présent sur cette action de 2 manières. Les CCI de France forment tout d'abord un réseau de conseillers à l'international (le film ci-dessous présente de manière synthétique les actions de CCI International - durée 2 min 55 s).


l'international, c’est facile, même pour une PME !(1) par ACFCI(2)

Mais il faut aussi mentionner les Chambres de Commerce et d'Industrie Françaises à l'étranger. CCI France International fédère ces organismes consulaires. Les CCI françaises à l'étranger couvrent de nombreux pays. Elles rassemblent des entreprises françaises implantées dans ce pays ainsi que des entreprises du pays intéressées par le commerce avec la France. Les CCI françaises à l'étranger peuvent proposer divers services aux entreprises françaises(3) souhaitant s'implanter dans le pays :
Business France est le principal acteur public français de soutien des entreprises à l'international. Il pilote notamment les Missions économiques à l'étranger(4). Ces missions forment un réseau d'implantation sur tous les continents. Elles proposent également plusieurs services aux entreprises françaises :
  • des missions de prospection,
  • des tests sur offre pour l'entreprise souhaitant exporter,
  • des kits de présentation, pour améliorer la communication de l'entreprise,
  • des actions auprès de la presse professionnelle à l'étranger, ...

Financer des participations à des salons et la prospection

La prospection de nouveaux marchés passe notamment par la participation à des salons, mais pas uniquement. Les aides publiques peuvent donc intervenir pour plusieurs types d'actions.
Le Label France(5) est une action indirecte de Business France auprès des entreprises. Ce label concerne des actions collectives de promotion et de prospection à l'international. Il permet à l'organisateur de l'action de labelliser la prestation du Label France pour la promouvoir. Un soutien financier accompagne l'obtention du label. Cette aide financière permet indirectement à l'entreprise de réduire le coût de participation à cette action de prospection.
La prospection implique d'autres types d'actions : recrutement, frais pour adapter le produit ou service aux marchés étrangers, dépenses de communication pour faire connaître ses produits ou services, conseils pour le développement à l'international ... Ces dépenses peuvent représenter un investissement important. Plusieurs mesures financières peuvent être mobilisées dans ce cas.
Bpifrance peut intervenir via le Prêt Croissance International(6). Ce prêt finance notamment les frais liés à l'adaptation du produit aux marchés étrangers, ou les dépenses liées aux VIE.
Le crédit d'impôt export(7) concerne les PME qui embauchent un salarié ou un VIE (Volontaire International en Entreprise(8)) dédié au développement de l'activité export et qui engagent des dépenses de prospection à l'international.
COFACE intervient en garantie des dépenses de prospection. 2 aides soutiennent les actions de prospection, pour limiter le risque financier en cas d'insuccès commercial. L'assurance prospection(9) vise les PME ayant un chiffre d'affaires inférieur à 500 millions €. COFACE a adapté cette offre aux PME qui débutent à l'export. L'A3P(10) (Assurance Prospection Premiers Pas) cible les entreprises ayant un chiffre d'affaires à l'export inférieur à 200 000 €, ou dont le chiffre d'affaires à l'export représente moins de 10% du chiffre d'affaires total.


Rendez-vous sur le parcours International et exportations.
Vous pourrez y chercher les aides adaptées à votre projet de développement à l'international.

Les aides pour le développement à l'international sur Les-aides.fr(11)

  Pour en savoir plus :




Sémaphore
CCI de France