Connectez-vous
Partager sur : Google+ Twitter Facebook Syndication RSS
Accueil
  Accueil  |  Questions d'entrepreneurs

Les aides à l'embauche d'un travailleur handicapé

11 juillet 2013 00:00:00

L'embauche d'un salarié handicapé peut nécessiter une phase d'adaptation de l'entreprise. Elle doit parfois adapter ses équipements ou les postes de travail. Elle doit également assurer la bonne intégration du salarié handicapé au sein de ses équipes. Lors de cette embauche, l'entreprise peut être notamment accompagnée par les réseaux Cap Emploi ou SAMETH. Elle peut également faire appel à l'AGEFIPH.

Soutenir le recrutement des personnes handicapées

L'AGEFIPH a pour mission de soutenir l'insertion et l'emploi des personnes handicapées. Elle peut attribuer, sous conditions, une aide aux entreprise qui embauchent un travailleur handicapé. Cette aide à l'insertion professionnelle(1) concerne les embauches de travailleurs handicapés éloignés de l'emploi. L'embauche doit se faire en CDI ou en CDD d'au moins 12 mois.

L'AGEFIPH verse une aide à la reconnaissance de la lourdeur du handicap(2). Cette aide est demandée par l'entreprise pour compenser la lourdeur du handicap, en fonction de l'emploi et du poste de travail occupé.

Lorsque l'embauche du salarié handicapé se fait dans le cadre d'un contrat en alternance, des mesures spécifiques peuvent être sollicitées par l'entreprise.
Une prime d'apprentissage handicapé(3) est mise en place par la DIRECCTE. Cette prime concerne les entreprises qui embauchent en contrat d'apprentissage un jeune travailleur handicapé.
L'AGEFIPH intervient également pour soutenir des embauches de salariés handicapés en contrat de professionnalisation. En complément des avantages liés au contrat d'apprentissage et au contrat de professionnalisation, l'AGEFIPH peut attribuer une subvention,(4) complémentaire aux dispositions du contrat de professionnalisation et du contrat d'apprentissage, aux entreprises qui embauchent des salariés handicapés via ces 2 contrats. De plus, l'AGEFIPH peut accorder une aide à la pérennisation de ces contrats. Cette aide est destinée aux entreprises qui embauchent le travailleur handicapé à l'issue du contrat de professionnalisation ou d'apprentissage réalisé dans l'entreprise.

Dans le cadre des emplois d'avenir, l'AGEFIPH soutient l'embauche des jeunes travailleurs handicapés. Les entreprises qui recrutent en emploi d'avenir un travailleur handicapé de moins de 30 ans peuvent mobiliser une aide à l'emploi et à la formation(5).

Assurer le maintien dans l'emploi d'un salarié handicapé

Le maintien dans l'emploi ou l'embauche d'un travailleur handicapé peut nécessiter certains aménagements dans l'entreprise. Le poste de travail, les machines et outillages, ou les équipements personnels doivent parfois être adaptés au handicap du salarié. Pour étudier les aménagements éventuels, l'entreprise peut alors solliciter l'aide à l'aménagement des situations de travail(6) de l'AGEFIPH. Outre l'aménagement du poste de travail ou des équipements, cette aide peut financer la mise en place de moyens organisationnels.

L'AGEFIPH a également mis en place une aide pour maintenir dans l'emploi les personnes handicapées en fin de carrière(7). Cette subvention finance la réduction du temps de travail d'un salarié handicapé, âgé d'au moins 52 ans. L'AGEFIPH soutient également l'embauche ou le maintien dans l'emploi de salariés handicapés âgés. Cette aide(8) est mise en oeuvre dans le cadre du contrat de génération et concerne les salariés handicapés âgés d'au moins 55 ans.



  Pour en savoir plus :


Astuce pour trouver toutes les aides pour votre projet d'embauche
  1. renseignez votre activité (menu de gauche)
  2. précisez votre département
  3. accédez à la recherche prête à l'emploi(12)



Sémaphore
CCI de France