les-aides.fr
Google+ Twitter Facebook Syndication RSS
Recherche libre Connectez-vous Menu

Nouvelle recherche

Appel à projets - Stockage et conversion de l'énergie

ADEME

Objet

  • L'appel à projets"Stockage et conversion de l'énergie", porté par l'ADEME, concerne des projets de stockage de l'énergie et de la conversion de l'électricité en vecteurs énergétiques. Il s'agit de développer des solutions fiables et économiquement viables, permettant d'assurer l'équilibre offre-demande et garantir la stabilité du réseau.
  • L'appel à projets couvre les briques technologiques et démonstrateurs de stockage de l'énergie et de conversion en vecteurs énergétiques.
  • Pour le stockage de l'énergie, sont visés les axes suivants :
    • stockage de chaleur : cet axe concerne d'une part le stockage court terme et le stockage intersaisonnier. Pour le stockage court terme, l’application visée est l’écrêtage de la demande d’électricité liée au chauffage et à la climatisation, pour l’habitat résidentiel ou collectif et le tertiaire. Dans le secteur industriel, des dispositifs de stockage thermique à des températures plus élevées pourront être mis en oeuvre à des fins de valorisation des pertes thermiques des procédés, chaleur fatale et/ou de limitation de la puissance appelée. Pour le stockage intersaisonnier, l’objectif est ici de permettre une pénétration plus importante de la chaleur et du froid renouvelables dans la gestion thermique des bâtiments. Les solutions proposées devront s’attacher à minimiser les pertes, fiabiliser le fonctionnement des systèmes et présenter un équilibre économique compétitif. Des outils de conception intégrés permettant d’optimiser le couple bâti/gestion thermique pourront être proposés. Les systèmes proposés pourront concerner un ou plusieurs bâtiments voire s’interfacer avec un réseau de chaleur,
    • stockage réversible de l’électricité : toutes les technologies de stockage réversible de l’électricité peuvent être présentées. L’accent sera néanmoins mis sur les solutions suivantes : stockage de masse (avec un objectif de rendement électrique global supérieur à 60% et des durées de stockage supérieures à 4h, les technologies considérées pourront être station de Transfert d’Energie par Pompage (STEP) marines, sous-marines ou collinaires ; cycles thermodynamiques ; air comprimé adiabatique (ACAES) terrestre ou sous-marin) ; le stockage distribué (dans cet appel à projets, une attention particulière sera portée sur les technologies ci-après : Micro-STEP ; Electrochimie à circulation ; Systèmes Métal/Air réversibles ; Ensembles mobiles prêts à connecter (container). Pour ces dispositifs, les solutions proposées seront réplicables et s’attacheront à améliorer les rendements et la réactivité, à minimiser les impacts environnementaux, et à réduire les délais et coûts de réalisation) ; le stockage diffus (connectées en grand nombre au réseau basse tension à l’aval du compteur, les unités de stockage diffus offrent un large spectre de valorisation. Elles restent néanmoins des solutions dont les coûts doivent être réduits. On ciblera donc ici le développement de systèmes à bas coût, sécurisés et compacts. Dans cet AAP, une attention particulière sera portée sur les technologies ci-après : batteries électrochimiques ; volants d’inertie).
  • Pour la conversion de l'électricité en d'autres vecteurs, sont visés les 2 axes technologiques suivants :
    • production d'hydrogène et conversion en électricité pour des usages non connectés : les projets de démonstrateurs pré-industriels visés consistent à faire la démonstration de la faisabilité technico-économique et de l’intérêt environnemental du vecteur hydrogène associés à des usages énergétiques spécifiques. Les projets attendus seront nécessairement des projets intégrés, c'est-à-dire abordant la chaîne complète : production, conditionnement, distribution et valorisation d’hydrogène dans des applications finales.Sont ciblées des applications pour lesquelles l’usage de l’hydrogène constitue un avantage intrinsèque. Il s’agit en effet de démontrer l’intérêt du vecteur hydrogène comme moyen de stockage d’énergie, obligatoirement attaché à des applications parmi lesquelles : électro-mobilité (valorisation d’hydrogène à travers des flottes captives de véhicules pour le transport de personnes ou de marchandises (véhicules légers, utilitaires, poids lourds, navettes fluviales, engins logistiques). Dans ce domaine, il s’agit d’accompagner le développement d’offres compétitives de production / distribution d’hydrogène qui constitueront des éléments indispensables au déploiement ultérieur d’infrastructures) ; alimentation embarquée (valorisation d’hydrogène pour des applications du type auxiliaires de puissance, équipant des véhicules terrestres, navires, bateaux ou avions) ; alimentation stationnaire autonome (production et valorisation d’hydrogène sur sites isolés non connectés au réseau électrique : antennes relais, refuges, habitat isolé…) ; secours électrique (applications sensibles à sécuriser (data center, hôpitaux…) ou applications stationnaires raccordées à un réseau localement sensible ou défaillant),
    • procédés de valorisation du CO2 : les projets démonstrateurs de recherche visés consistent à faire la démonstration de la faisabilité technique, économique et du bénéfice énergétique et environnemental des voies de valorisation de CO2 permettant la production de produits énergétiques, chimiques ou matériaux à partir de CO2 capté sur des sources fixes d’émissions ou issu de la purification de gaz, ou d’énergie renouvelable. Des projets valorisant de l'hydrogène fatal pourront être également déposés.
  • L'appel à projets "Stockage de l'énergie" est ouvert jusqu'au 18/04/2017. 3 dates de clôture intermédiaire sont fixées au 1/12/2015, au 19/04/2016 et au 18/10/2016.
  • Le présent appel à projets fait partie des mesures décidées pour les investissements d'avenir, dans le cadre du grand emprunt.

Montants

  • L'aide au titre de l'appel à projets "Stockage et conversion de l'énergie" peut prendre différentes formes (subvention, avance remboursable, prise de participations, acquisition de droits de propriété industrielle, etc.). Son montant dépend de la taille de l'entreprise, du type de projet et du montant des dépenses éligibles.

Liens

Bénéficiaires

Accessible si :

  • Activité exercée (APE)
    • 271 - Fabrication de moteurs, génératrices et transformateurs électriques et de matériel de distribution et de commande électrique
    • 272 - Fabrication de piles et d'accumulateurs électriques
    • 273 - Fabrication de fils et câbles et de matériel d'installation électrique
    • 275 - Fabrication d'appareils ménagers
    • 279 - Fabrication d'autres matériels électriques
    • 291 - Construction de véhicules automobiles
    • 293 - Fabrication d'équipements automobiles
    • 3511 - Production d'électricité
    • 3512 - Transport d'électricité
    • 7112 - Activités d'ingénierie
    • 7219 - Recherche-développement en autres sciences physiques et naturelles
  • Filière marché
    • Energie
  • Critères complémentaires
    • Conditions d'accès
      • Avec partenariat
      • Sur appel d'offres - Appel à propositions

Organisme

ADEME
Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

Informations complémentaires

  • Fiche produite par le gestionnaire national Sémaphore
    • Mise à jour le 1er septembre 2015
    • Générée le 26 mars 2017

Limites de responsabilité

L'accès aux fiches ne confère en aucune manière la qualité de bénéficiaire a priori ou d'ayant droit des aides.
Les organismes instructeurs des dispositifs sont les seuls compétents pour décider de l'attribution des dispositifs décrits.
Malgré le soin apporté à leur rédaction et à leur actualisation, les informations indiquées sur les fiches dispositifs Sémaphore® ne peuvent en aucune manière engager la responsabilité de l'organisation Sémaphore®.
L'accès à certains dispositifs peut être suspendu en cas d'épuisement des budgets qui leur sont attribués. Les critères d'éligibilité peuvent être modifiés à tout moment sans préavis.

Sémaphore
CCI de France