Aide spécifique aux commerces multi activités


 
Mis à jour le 12 juillet 2021
Partager sur :

Une aide financière pour les entreprises multi-activités

Présentation de l'aide

Cette aide d’État portée par la DGE, est un dispositif spécifique en faveur d’entreprises dont l'activité est particulièrement affectée par les conséquences de la crise sanitaire en raison de leur nature multi-activités. Ce dispositif de soutien financier aux entreprises est confié au réseau des CCI dans le cadre de ses missions d’aides aux entreprises.

Plus précisément, l'aide vise les entreprises multi-activités, qui ont subi une interdiction d’accueil interrompue du public entre novembre 2020 et mai 2021 au titre d’au moins une de leurs activités et qui ne sont pas éligibles au fonds de solidarité.

L’aide est à déposer jusqu’au 31 octobre 2021. Découvrez le dispositif d'aide en détail

Montant de l'aide

Le montant de l’aide est calculé par un expert-comptable, tiers de confiance à partir du chiffre d’affaires, sur la période éligible concernée de six mois (janvier-juin 2021). L’aide est égale à 80 % de la perte de chiffre d’affaires constatée entre janvier et juin 2021 et la période dite de référence (janvier juin 2019 par exemple pour les entreprises créées avant le 1er janvier 2019), dans la limite de 8 000 €.

Êtes-vous concernés ?

Prenez quelques minutes et estimez le montant de l'aide dont vous pourriez bénéficier grâce au simulateur ci-dessous.

Comment calculer la perte de CA ?

La perte de CA est définie comme la différence entre, d’une part, le CA au cours de la période éligible et, d’autre part, le CA de référence défini comme :

  • pour les entreprises créées avant le 31 décembre 2018, le CA réalisé entre le 1er janvier 2019 et le 30 juin 2019,
  • pour les entreprises créées entre le 1er janvier 2019 et le 29 février 2020, le CA mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l’entreprise et le 29 février 2020 ramené sur 6 mois,
  • pour les entreprises créées entre le 1er mars 2020 et le 30 septembre 2020, le CA mensuel moyen réalisé entre le 1er juillet 2020, ou à défaut la date de création de l’entreprise, et le 31 octobre 2020 ramené sur 6 mois ;
  • pour les entreprises créées entre le 1er octobre 2020 et le 31 décembre 2020, le CA réalisé durant le mois de décembre 2020 ramené sur 6 mois.