Fonds Tourisme Durable

Plan de Relance − Transition écologique

Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie Mise à jour le 18 juin 2021
Partager sur :

Présentation du dispositif

Le Fonds Tourisme Durable s'inscrit dans le cadre du plan de relance et permet de financer les projets de transition écologique des restaurateurs et des hébergeurs vers un tourisme durable.

Le Fonds Tourisme Durable permet d’accéder à des aides forfaitaires dans tous les domaines de la transition écologique qui ont pour objectifs de :

  • réduire et maîtriser les coûts fixes (énergie, eau, déchets, gaspillage alimentaire),
  • ancrer dans les territoires et la chaîne de valeur locale avec des produits de qualité (circuits courts de proximité et de qualité, synergies pérennes avec les acteurs du tourisme local et les producteurs locaux),
  • favoriser l’engagement écologique comme un avantage concurrentiel et point de différenciation par la valorisation des démarches (outils de communication).

Conditions d'attributions

A qui s’adresse le dispositif ?

Entreprises éligibles

Ce dispositif s'adresse à toutes les TPE et PME, quelle que soit la forme juridique (SAS, SCOP, association loi 1901…), se situant en zone rurale (liste des communes éligibles en fichiers attachés) et ayant l'une des activités suivantes :

  • restauration traditionnelle,
  • service de traiteur ayant une activité événementielle,
  • hôtels et hébergements similaires,
  • terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs,
  • hébergements touristiques et autres hébergements de courte durée,
  • autres hébergements.

Pour les structures du tourisme social avec un code NAF association ou les activités d’agritourisme avec un code NAF agricole, l'entreprise doit vérifier son éligibilité avec le partenaire de l’ADEME (liste des contacts partenaires en fichiers attachés) correspondant à sa zone géographique et typologie d’établissement.

Le bénéficiaire doit respecter les engagements suivants :

  • être accompagné par un partenaire du Fonds Tourisme Durable et avoir réalisé avec lui un diagnostic et un plan d’actions,
  • pour les restaurateurs, avoir signé le "Cadre d’engagement 1000 restaurants durables",
  • présenter un ou plusieurs devis correspondant aux investissements et/ou études prévus,
  • présenter un panel d’investissements et/ou études dont le montant d’aide total est supérieur à 5 000 € et inférieur à 200 000 €,
  • ne pas avoir sollicité ou bénéficié d’autres aides publiques pour les mêmes dépenses,
  • ne pas avoir atteint le maximum du montant d’aide pouvant être accordé sur la base du régime cadre temporaire SA 56985 modifié. En pratique, le porteur de projet devra déclarer dans le tableur "ADEME_Tremplin transition écologique" (en fichiers attachés) les aides déjà perçues ou demandées sur ce régime d’Aides.

Pour quel projet ?

Présentation des projets

L'ADEME s'engage auprès des restaurateurs et hébergeurs à :

  • développer les principes de l’alimentation durable (local, de saison, bas carbone…),
  • accompagner les petits investissements dans le cadre de l’économie circulaire,
  • sensibiliser/former l’ensemble de l’écosystème : fournisseurs, salariés et clients.

Le projet doit être conforme aux critères d’éligibilité suivants :

  • être déposé par un porteur unique via le site agirpourlatransition.ademe.fr,
  • être porté par une structure disposant d’un numéro de SIRET,
  • être porté par une structure répondant aux critères de définition de la PME au sens de la réglementation européenne,
  • être réalisé sur une durée de 18 mois maximum (projet (investissements et/ou études).
Dépenses concernées

Le projet doit porter exclusivement sur un ou plusieurs investissements et/ou études figurant dans la liste des actions éligibles prédéfinies par l’ADEME (liste en fichiers attachés). Au moment de la demande d’aide, ces investissement et/ou étude ne doivent pas être déjà commencés ou commandés lorsque le porteur a recours à un prestataire extérieur.

Montant de l'aide

De quel type d’aide s’agit-il ?

L’aide prend la forme d'une subvention forfaitaire. Les montants de ces subventions forfaitaires sont précisés dans la liste des actions éligibles.

Cela signifie qu’à chaque type d’investissement et/ou étude correspond un montant d’aide prédéfini :

  • soit total (par exemple : pour un diagnostic "Modèle d'affaires Tourisme durable Hébergement touristique", l’aide correspond à 2 000 €),
  • soit par unité (par exemple : pour l’acquisition de "Luminaire d’éclairage général à modules LED pré-équipé pour la régulation", l’aide correspond à 50 € par luminaire).

L’aide totale forfaitaire octroyée par l’ADEME correspond à la somme des aides requises pour chacun des investissements et/ou études sollicités par l’entreprise.

Quelles sont les modalités de versement ?

Le versement de l’aide est réalisé selon les modalités indiquées dans le contrat de financement et comprendra :

  • une avance de 30% à la notification de la décision d’aide,
  • un versement final de 70% à la fin de l’opération, sur la base d’une attestation certifiée sincère de la réalisation de l’opération par le porteur de projet.

Informations pratiques

Quelle démarche à suivre ?

Dans un premier temps, l'entreprise renseigne le tableur "ADEME_Tremplin transition écologique" (tableur disponible en fichiers attachés) et l’enregistre sur son poste.

Dans un second temps, l'entreprise dépose sa demande d’aide en ligne en remplissant le tableur "ADEME_Tremplin transition écologique".

Critères complémentaires

Données supplémentaires
  • Aides soumises au règlement
    − Régime cadre temporaire COVID-19 SA.56985 (modifié en dernier par l’amendement n° SA.62102 du 16 mars 2021)

 

Coordonnées de l'organisme
Déposer son dossier
Coordonnées de ma CCI
CCI Hérault
Zone aéroportuaire Montpellier-Méditerranée
CS 90066
34137 Mauguio CEDEX

Actualités