Aide à la conversion à l'agriculture biologique

Investissement − Transition écologique

FEADER Mise à jour le 28 août 2019
Partager sur :

Présentation du dispositif

  • L'aide à la conversion en agriculture biologique vise à encourager les exploitations agricoles à :
    − introduire ou poursuivre le recours à des pratiques agricoles compatibles avec la protection de l'environnement, en agissant en particulier sur la ressource en eau, la biodiversité et la diversité génétique, la préservation du paysage et du sol,
    − ou à convertir au mode de production biologique de nouvelles surfaces cultivées.
  • L'aide intervient pour compenser les surcoûts et manques à gagner liés à ce mode de production.
  • Cette aide est mise en place dans le cadre du FEADER.

Montant de l'aide

  • Le montant de l'aide est calculé en € par hectare et par an. Ce montant varie selon les catégories de couvert :
    − pour les landes, estives et parcours associés à un atelier d'élevage : 44 € par hectare et par an,
    − pour les prairies (temporaires, à rotation longue, permanentes) associées à un atelier d'élevage : 130 € par hectare et par an,
    − pour les cultures annuelles : grandes cultures, et prairies artificielles (assolées au cours des 5 ans et composées d'au moins 50% de légumineuses à l'implantation), et pour les semences de céréales/protéagineux et fourragères : 300 € par hectare et par an,
    − pour les plantes à parfum, aromatiques et médicinales 1 (à parfum et industrielles) : 350 € par hectare et par an,
    − pour la viticulture (raisin de cuve) : 350 € par hectare et par an,
    − pour les cultures légumières de plein champ : 450 € par hectare et par an,
    − pour le maraîchage (avec et sans abri, raisin de table) et l'arboriculture (fruits à pépin, à noyaux et à coques), pour les semences potagères et de betteraves industrielles, et pour les plantes à parfum, aromatiques et médicinales 2 : 900 € par hectare et par an.

Informations pratiques

Règlement (CE) 834/2007 du Conseil du 28/06/2007 relatif à la production biologique et à l'étiquetage des produits biologiques et abrogeant le règlement (CEE) 2092/91, article 9 du règlement (UE) 1307/2013 du Parlement européen et du Conseil du 17/12/2013 établissant les règles relatives aux paiements directs en faveur des agriculteurs au titre des régimes de soutien relevant de la politique agricole commune et abrogeant le règlement (CE) 637/2008 du Conseil et le règlement (CE) 73/2009 du Conseil, sous-mesure 11.1 du cadrage national du Programme de Développement Rural.

Critères complémentaires

Données supplémentaires
  • Conditions d'accès
    − Conditions de durée

 

Coordonnées de l'organisme

Actualités