Audiovisuel - FAIA - Animation, Fiction - Aide à la réécriture

Investissement

CNC Mise à jour le 22 octobre 2019
Partager sur :

Présentation du dispositif

  • L'aide à la réécriture du FAIA permet de financer un retravail sur une version déjà avancée (sur le plan narratif et visuel) qui pose aux auteurs principaux (littéraires et graphiques) un certain nombre de problèmes à régler avant sa présentation au marché.
  • Sont concernées des oeuvres audiovisuelles de fiction ou d'animation.
  • Pour les oeuvres d'animation, tous les formats sont éligibles à cette aide :
    − formats spéciaux,
    − séries de tous formats,
    − courts métrages unitaires (8 minimum minimum). Pour ce format, l’aide à la réécriture du fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle peut éventuellement être cumulable avec la contribution financière au court métrage et/ou l’aide aux programmes de courts métrages mais elle doit être demandée et obtenue préalablement à ces aides.
  • Pour les oeuvres de fiction, sont éligibles les formats unitaires (à partir de 52 minutes), ainsi que les séries de tous formats.

Montant de l'aide

  • Le montant de l’aide à la réécriture pour les oeuvres d'animation est de :
    − pour un court métrage (8 minutes minimum) : 4 000 € dont 2 500 € maximum pour les auteurs principaux (et 1 500 € minimum à répartir entre les collaborateurs à la réécriture),
    − pour des séries de formats courts : 6 000 € dont 4 000 € maximum pour les auteurs principaux (et 2 000 € minimum à répartir entre les collaborateurs à la réécriture),
    − pour des séries dont les épisodes font de 7 à 13 minutes : 7 500 € dont 5 000 € maximum pour les auteurs principaux (et 2 500 € minimum à répartir entre les collaborateurs à la réécriture),
    − pour les séries avec des épisodes de 26 minutes ou des formats spéciaux : 10 000 € dont 7 000 € maximum pour les auteurs principaux (et 3 000 € minimum à répartir entre les collaborateurs à la réécriture).
  • Pour les oeuvres de fiction, le montant de l'aide à la réécriture est de :
    − pour les séries de 52 minutes, 26 minutes ou 13 minutes : 15 000 € dont 10 000 € maximum pour les auteurs principaux (et 5 000 € minimum à répartir entre les collaborateurs à la réécriture),
    − pour les séries de formats courts : 7 500 € dont 5 000 € maximum pour les auteurs principaux (et 2 500 € minimum à répartir entre les collaborateurs à la réécriture),
    − pour les projets d’unitaires : 12 500 € dont 8 500 € maximum pour les auteurs principaux (et 4 000 € minimum à répartir entre les collaborateurs à la réécriture).

Informations pratiques

  • Le versement est effectué en 2 fois directement aux auteurs et aux collaborateurs à la réécriture ou au producteur :
    − 75% de la subvention au moment de la décision d’octroi,
    − 25% après remise et validation par le CNC de la version retravaillée et, pour les producteurs, de la version retravaillée et des justificatifs des dépenses effectuées.
  • Le producteur ou les auteurs disposent d’un délai de cinq mois à compter de la notification du premier versement pour remettre au CNC une version retravaillée du projet ainsi que les justificatifs des dépenses effectuées.
  • A défaut, les auteurs ou le producteur sont déchus de la faculté d’obtenir le second versement et le remboursement de la première partie de l’aide peut être exigé.

Critères complémentaires

Données supplémentaires
  • Aides soumises au règlement
    − Règle de minimis

Source et références légales

Articles 312-22 à 312-38 du règlement général des aides financières du Centre national du cinéma et de l'image animée.

 

Coordonnées de l'organisme
Direction de l'audiovisuel et de la création numérique - Fonds innovation
3 rue Boissière
75116 Paris

Actualités