les-aides.fr
Google+ Twitter Facebook Syndication RSS
Recherche libre Connectez-vous Menu

Les aides pour les femmes créatrices ou repreneuses d'entreprise

20 octobre 2015

Les femmes créatrices d'entreprises font l'objet de plusieurs soutiens spécifiques. Ce public d'entrepreneures fait l'objet d'une attention particulière, pour les aider à mieux réaliser leur projet de création ou reprise. Les femmes créatrices d'entreprise font en effet face à des situations personnelles parfois plus compliquées, ou à une défiance extérieure plus marquée. Des accompagnements ou des aides spécifiques existent pour les aider à faire avancer leur projet de création d'entreprise.

Un accompagnement renforcé pour les aider dans toutes les étapes de leur projet

Malgré toutes les initiatives mises en place en faveur de l’égalité homme/femme, les comportements et mentalités restent encore à faire évoluer. On ne manquera pas d'interroger une mère créatrice d’entreprise. Comment va-t-elle concilier sa vie familiale et sa vie professionnelle ? Où sont ses priorités ? Alors que ces questions ne seront ni posées, ni même imaginées pour un père créateur d’entreprise. On se laissera encore aller à penser que la dureté des affaires est davantage un domaine d’hommes. Quant au management, ne dit-on pas de celles qui réussissent que ce sont de "vrais hommes" ? En réalité, on demande aux femmes de prouver leur égalité vis-à-vis des hommes et non l’inverse.

Les soutiens spécifiques aux femmes créatrices d'entreprise n'existent pas pour souligner une fragilité supposée, mais au contraire pour lever les obstacles sexistes qui se présentent dans leur parcours d'entrepreneur.

En terme d'accompagnement, des réseaux spécialisés se sont mis en place depuis quelques années.
Le réseau
Les Pionnières a mis en place des incubateurs et pépinières d'entreprise(1), dédiés aux projets de création d'entreprises portés par des femmes. Ces projets de création doivent avoir un côté innovant. L'intérêt de cette forme d'accompagnement ? L'incubateur fournit un suivi de la créatrice d'entreprise, mais également l'hébergement du projet d'entreprise pendant 1 an. La femme créatrice d'entreprise se retrouve ainsi entourée pour bien amorcer la première année de son entreprise.
Le réseau Force Femmes accompagne des femmes en seconde partie de carrière, c'est-à-dire ayant plus de 45 ans. Celles ayant un projet de création ou reprise d'entreprise sont suivies pendant la préparation de leur projet(2) : validation du projet, formation, réalisation du business plan, etc.
Actionelles accompagne également les femmes dans leur projet de création d'entreprise. L'association propose, outre l'accompagnement(3), notamment une mise en relation entre les créatrices et des femmes chefs d'entreprise expérimentées, afin de rompre l'isolement.
Ces 3 réseaux ne sont pas forcément présents sur tout le territoire national.

Soutenir l'accès au financement des femmes chefs d'entreprise

En terme d'accès au financement, le dispositif FGIF (4)(Fonds de Garantie à l'Initiative des Femmes) a été mis en place par France Active. Il s'agit d'une garantie bancaire, destinée à faciliter l'obtention de prêts bancaires par les femmes chefs d'entreprise. Cette garantie est mobilisable pour des projets de création, reprise ou développement d'entreprise.
Ce dispositif n'est pas exclusif des autres aides à la création d'entreprise. Mais il complète le dispositif de soutien aux projets de création ou reprise d'entreprise portés par les femmes.


Rendez-vous sur le parcours Création et entrepreneuriat.
Vous pourrez y chercher les aides adaptées à votre projet de création d'entreprise.

Les aides à la création d'entreprise sur Les-aides.fr(5)

  Pour en savoir plus :





Sémaphore
CCI de France